Protégez votre image : Elle découvre que son visage apparait dans des publicité du monde entier sans son accord.

C’est dans Ouest France, aujourd’hui, que je découvre ce papier choquant qui a de quoi nous interroger sur la protection de notre image.

Shubnum Khan, Sud-Africaine de 33 ans, sans prise de contact, voit sa photo apparaitre dans une bonne cinquantaine de publicités, et ce dans le monde entier !

Protégez votre image : comment ? 

La règle que je vous conseille, si vous faites appel à un photographe professionnel, est de signer un document déterminant le cadre d’utilisation des photos. Dans le cadre de photos réalisées avec des amis, des connaissances, je vous invite à lire  ceci (source : service-public.fr) :

Le droit à l’image est un droit exclusif que vous avez sur votre image et son utilisation. Les images peuvent être des photos ou vidéos sur lesquelles vous apparaissez et êtes reconnaissable, quel que soit le contexte : vacances, événement familial, manifestation culturelle ou religieuse, etc.

Certaines images ne nécessitent pas d’autorisation des personnes concernées, sous réserve de ne pas porter atteinte à la dignité de la personne représentée. Il s’agit par exemple :
de photos d’événements d’actualité qu’on diffuse sans l’autorisation des participants au nom du droit à l’information ou de création artistique ;
d’images de personnalités publiques dans l’exercice de leur fonction (élus par exemple) à condition de les utiliser à des fins d’information ;
de clichés illustrant un sujet historique.

Cependant, Toute personne, célèbre ou anonyme peut protéger son image, grâce au droit à l’image.
Vous pouvez donc contacter le responsable du site (réseau social, blog, etc.) sur lequel est publiée l’image. Si cette démarche reste sans réponse dans un délai de 2 mois ou en cas de réponse insatisfaisante, vous pouvez saisir gratuitement la Cnil pour contester la diffusion de votre image.
Si la diffusion d’une image porte atteinte à votre vie privée, vous pouvez porter plainte contre l’auteur de cette diffusion. Vous avez pour cela un délai de 6 ans à partir de la diffusion de l’image.

Des documents sont téléchargeables ici

Protégez votre image. Derrière ce titre, vous l’aurez compris, se cachent une multitude de questions sur nos protections individuelles. Je vais essayer, le plus régulièrement possible, de vous tenir informé(e)s sur ces sujets.